Publié le 24 novembre 2023 Modifié le 13 février 2024

5 conseils pour prévenir le diabète chez les séniors

Le diabète touche des millions de personnes à travers le monde et plus d’un quart des personnes âgées de plus de 75 ans en France. Cette pathologie doit être prise au sérieux par une surveillance et des soins adaptés, notamment chez les seniors. Plus une personne avance en âge, moins les sensations de faim et de soif se font ressentir. C’est pourquoi il est essentiel d'accompagner les séniors dans une alimentation quotidienne adaptée. Passons en revue les éléments à prendre en compte pour prévenir le diabète des personnes âgées et leur permettre de maintenir une bonne santé.
5 conseils pour prévenir le diabète chez les séniors | Clinalliance | Résidences seniors

Qu’est-ce que le diabète ?

Le diabète est une maladie chronique causée par une incapacité de l’organisme à produire une quantité suffisante d’insuline ou à utiliser ce dernier de manière efficace. Cette hormone est pourtant essentielle dans la régulation du taux de sucre dans le sang.

Lorsque le mécanisme de gestion du glucose est défaillant, le patient se retrouve avec un taux de sucre trop élevé dans le sang (hyperglycémie). On considère une personne diabétique lorsqu’après deux prises de sang effectuées à jeun, la glycémie dépasse 1,26 g/L.

Il existe différents types de diabète chez les personnes âgées. Le plus fréquent est le diabète de type 2 qui se caractérise par une résistance des cellules de l’organisme à l’insuline, appelée insulinorésistance.

On retrouve également le diabète de type 3, dont la découverte est plus récente. Ce diabète entraîne une dégénérescence cérébrale, c’est pourquoi on parle aussi du « diabète du cerveau ».

Quels sont les facteurs de risque du diabète chez les personnes âgées ?

Les seniors sont particulièrement vulnérables au diabète en raison de nombreux facteurs de risque :

  • Le surpoids et l’obésité
  • L’hérédité et les antécédents familiaux de diabète de type 2
  • La sédentarité
  • L’hypertension artérielle ou l’excès de cholestérol
  • Le vieillissement cellulaire
  • Le tabagisme

Une prédisposition génétique ou des antécédents familiaux peuvent également jouer un rôle significatif dans le développement de cette pathologie.

Fort heureusement, il est tout à fait possible d’inverser la tendance en changeant certaines habitudes de vie et en entamant un traitement spécifique.

Quelles sont les conséquences du diabète chez les séniors ?

Les conséquences du diabète chez les personnes âgées sont particulièrement graves. Sans traitement et mesures adaptées, il entraîne des complications à différents niveaux :

  • Des maladies cardiovasculaires
  • Un risque d’AVC
  • Une mauvaise cicatrisation des plaies
  • Une insuffisance rénale
  • Une déficience visuelle
  • Des amputations dans les cas les plus sévères.

Chez les personnes âgées, le diabète peut aussi atteindre les terminaisons nerveuses, c’est ce qu’on appelle la neuropathie diabétique qui cause des douleurs dans l’ensemble du corps.

Outre les conséquences sur le plan physique, le diabète peut également avoir un impact sur la santé mentale, engendrant parfois dépression et anxiété.

Comment prévenir le diabète chez les séniors ?

Avoir une alimentation équilibrée

Adopter une alimentation saine, riche en fruits, légumes, et céréales complètes permet de limiter les risques de diabète.

Nos équipes de cuisine sont spécialement formées à la préparation de repas adaptés aux besoins spécifiques des résidents souffrant de diabète.Elles privilégient par exemple des aliments à faible indice glycémique.

Faire de l’activité physique régulière

Nous encourageons nos résidents à rester actifs et à choisir une activité physique adaptée à leurs capacités. Des activités comme la marche ou la gymnastique douce aident par ailleurs à améliorer la régulation de l’insuline.

Surveiller son poids

Une alimentation adaptée et de l’exercice régulier permettent de maintenir un poids de forme et d’éviter le surpoids, un facteur majeur dans la prévention de la maladie.

Prévoir un suivi médical régulier

Dans la prévention des maladies, un suivi médical régulier est indispensable pour permettre d’identifier et de gérer les prédispositions au diabète.

Apprendre à gérer son stress

Il est prouvé que le stress peut perturber l’équilibre glycémique. Maintenir du lien social ou profiter d’un environnement agréable sont autant d’éléments qui contribuent au bien-être physique et mental, et donc à la prévention des maladies.

Ces infos et conseils pourraient vous intéresser :