Quels sont les bienfaits du numérique sur les fonctions cognitives ?

Les technologies digitales ont souvent les oreilles qui sifflent ! Le numérique, sujet aux stéréotypes et autres clichés, a pourtant bien des bienfaits. En réalité, c’est l’usage qu’on en fait qui est le plus important. Présent dans toutes nos sphères, les outils numériques sont une ouverture sur un champ des possibles infini. Zoom sur les aspects positifs sur les fonctions cognitives.

Qu’appelle-t-on fonction cognitive ?

La fonction cognitive regroupe les capacités de notre cerveau qui permettent à chacun d’interagir avec son environnement. Plus simplement, c’est notre machine à penser : parler, bouger, se concentrer, percevoir, raisonner, mémoriser…

Les principales facettes de la cognition sont les suivantes :

  • La perception ou gnosie est la capacité à reconnaître et identifier les sens (vue, ouïe, toucher, goût, odorat). Elle correspond aussi au repérage dans l’espace de notre corps.
  • L’attention est la capacité à faire plusieurs choses en même temps et à se concentrer pendant une certaine durée.
  • La mémoire est évidemment la capacité à retenir des informations (visuelles ou verbales) à court ou long terme.
  • Le raisonnement, parfois nommé fonctions exécutives, est la capacité à réagir face à l’inattendu, à s’organiser quand nous rencontrons des situations qui sortent de l’ordinaire.
  • La cognition sociale regroupe les capacités à interagir avec les autres, à les comprendre, à identifier et interpréter leurs émotions.
  • Le langage, enfin, est la capacité à s’exprimer.

“ J’ai un trou de mémoire.”, “Je ne sais plus ce que j’ai mangé hier”, “Je l’ai sur le bout de la langue !” : Ces phrases ne vous sont sans doute pas inconnues. Si ces petites perturbations sont assez communes, elles peuvent réellement impacter le quotidien des personnes qui ont des troubles cognitifs avérés. La stimulation cognitive permet de prévenir cette perte de capacités.

Qu’est-ce que la stimulation cognitive pour les personnes âgées ?

Avec l’âge, le système cognitif a tendance à se détériorer. L’autonomie des personnes âgées, surtout vers l’âge de 70 et 80 ans, est mise à mal. De plus, les activités qui stimulent nos capacités cognitives se font de plus en plus rares…

En activant le cerveau des personnes âgées, il est possible d’éviter la dégradation de leurs capacités cognitives et de ralentir leur perte d’autonomie ! La stimulation cognitive travaille la mémoire, la concentration, la capacité d’adaptation ou encore favorise le maintien des relations sociales.

Si l’expression scientifique peut faire peur et faire penser que ça demande beaucoup d’efforts, rassurez-vous ! La stimulation cognitive regroupe nombreuses activités variées et surtout ludiques : simples exercices, jeux, sport et autres activités en tout genre.

Comment le numérique peut-il stimuler les fonctions cognitives ?

Le plus souvent, la stimulation cognitive passe d’abord par des activités dites classiques : puzzles, jeux de société, sport ou lecture… Le numérique a l’avantage de réunir toutes ces occupations tout en offrant un large éventail de nouvelles animations.

Avec le numérique et ses différents outils, il est tout à fait possible de faire des jeux mathématiques, des sudokus ou des mots fléchés, de lire, de faire du sport en jouant ou d’écouter de la musique. Le numérique transforme des activités parfois trop simples, ennuyeuses, en les rendant ludiques : c’est le cas par exemple des nombreuses applications disponibles sur smartphone et sur tablette.

Le numérique permet aussi de travailler la mémoire et le raisonnement avec les jeux vidéo, de travailler sa culture générale avec des jeux de quiz ou encore de s’évader (et de se souvenir) avec la réalité virtuelle ou tout simplement en regardant un film sur une tablette numérique. Enfin, il a l’avantage de pouvoir aider les personnes âgées, une fois que les outils numériques sont appréhendés, en facilitant les échanges avec la famille.

Quels sont les bienfaits d’une stimulation cognitive via le numérique chez les séniors ?

Le numérique permet donc de stimuler rapidement et efficacement les fonctions cognitives, tout comme le sport permet de rester en forme. Mais cet outil réunit bien d’autres bienfaits insoupçonnés.

Une approche ludique

Non seulement les activités classiques sont rendues ludiques, mais le numérique offre de nouvelles possibilités amusantes pour stimuler les fonctions cognitives des séniors.
La tablette par exemple, permet aux personnes âgées de découvrir de nouvelles activités, de donner de l’énergie tout en aidant à travailler le raisonnement ou le repérage dans l’espace. De la même façon, les “serious games” destinés aux séniors ont un vrai impact positif sur les joueurs.

Des solutions immersives et bénéfiques

L’utilisation d’une tablette numérique est souvent plus intuitive pour les seniors. Nomade, elle offre un moyen de s’évader en regardant des documentaires, des films rétro ou encore des séries. Ces moments apportent de façon certaine de la détente et du bien-être. Jouer à un jeu, regarder un film ou écouter la radio stimule de nombreuses fonctions cognitives.

Autre bienfait avéré, la stimulation cognitive numérique permet de réduire l’anxiété et parfois même les douleurs.

Toutes les personnes âgées, quel que soit leur âge, peuvent pratiquer la stimulation cognitive. Notamment très efficace pour ralentir l’évolution des symptômes de la maladie d’Alzheimer, elle améliore toujours le quotidien de ceux qui la pratiquent.