Démarche qualité

La qualité de la prise en charge du patient hospitalisé et la sécurité des soins sont au cœur des préoccupations de CLINALLIANCE.

Tous les professionnels de CLINALLIANCE y travaillent au quotidien (direction, médecins, soignants, administratif et technique). Un responsable qualité est chargé de la coordination de la mise en œuvre de  la politique de la qualité et de la gestion des risques au sein de CLINALLIANCE.

CLINALLIANCE met en place des audits et participe activement à tous les recueils d’information demandés par les instances nationales, que ce soit le tableau de bord des infections nosocomiales, ou le recueil des indicateurs pour l’amélioration de la qualité et de la sécurité des soins (IPAQSS SSR).

Voir tous les indicateurs sur le site de la Haute Autorité de Santé (HAS)

Certification V2014

Octobre 2016 :

La démarche qualité fait l’objet d’une procédure d’évaluation externe dans tous les établissements de santé. Mise en œuvre par la Haute Autorité de Santé (HAS), la procédure de certification s’effectue tous les 4 ans.  Son objectif est de porter une appréciation indépendante sur la qualité des prestations d’un établissement de santé.

En 2016, CLINALLIANCE Villiers-sur-Orge a fait l’objet de la certification V2014. Des professionnels de santé mandatés par la Haute Autorité de Santé (HAS) ont réalisé une visite de certification sur la base du manuel national.

Note générale de Clinalliance Villiers-sur-Orge : B.

Voir le rapport complet de certification sur le site de la Haute Autorité de Santé (HAS)

Vigilances sanitaires

Les vigilances sanitaires permettent de surveiller et d’évaluer les incidents, les effets indésirables et les risques d’incidents ou d’effets indésirables liés aux produits de santé après leur mise sur le marché.

LA PHARMACOVIGILANCE : Vigilance des médicaments
La pharmacovigilance a pour objet la surveillance du risque d’effets indésirables résultant de l’utilisation des médicaments.

LA MATERIOVIGILANCE : Vigilance des dispositifs médicaux.
L’établissement de santé a une obligation de maintenance et de contrôle qualité en interne et/ou en externe des DM (Dispositifs Médicaux : matériels utilisés dans le cadre des soins).
On distingue les DM stériles parmi lesquels les DM implantables (prothèses) et les DM non stériles (brancards, lits, matériels électriques...).

L’IDENTITOVIGILANCE : Vigilance de l’identification du patient.
Elle a pour objet la mise en place d’une politique d’identification permettant d’assurer une continuité de la prise en charge des patients et de favoriser la coopération entre les professionnels de santé. Elle permet de s’assurer de la fiabilité des données relatives à un patient donné.

LA PHARMACODEPENDANCE : Vigilance des médicaments stupéfiants et psychotropes.
Elle a pour objet la surveillance des cas d’abus et de dépendance liés à la prise de substances ou plantes ayant un effet psycho actif à l’exclusion de l’alcool éthylique et du tabac.

CLIN ou Comité de Lutte contre les Infections Nosocomiales

Le CLIN ou Comité de lutte contre les Infections Nosocomiales a pour missions :
de préparer et suivre le programme d’action de lutte contre les infections nosocomiales mis en place dans l’établissement,
- d’élaborer le rapport annuel d’activité,
- de définir les méthodes et les indicateurs adaptés à l’activité de l’établissement permettant l’identification, l’analyse et le suivi des risques infectieux nosocomiaux,
- il est consulté lors de la programmation de travaux, l’aménagement de locaux, ou l’acquisition d’équipements susceptibles d’avoir une répercussion sur la prévention et la transmission des infections nosocomiales,
- de rendre compte de son activité en remplissant annuellement la grille de calcul de l’ICALIN (indice composite d’activité de lutte contre les infections nosocomiales).

CLAN ou Comité de Liaison en Alimentation et Nutrition

Le CLAN ou Comité de Liaison en Alimentation et Nutrition a pour mission d’harmoniser les pratiques professionnelles, relatives :
- à l’alimentation-nutrition,
- à la mise en place d’une gestion rationnelle de l’ensemble de ces activités,
- à la définition des actions prioritaires à mener dans le domaine de la nutrition et de la restauration,
- à la préparation du programme annuel d’actions en matière d’alimentation et nutrition,
- au bilan de l’existant en matière de structure, moyens en matériels et personnes,
- à l’évaluation annuelle de façon globale, sur la base des rapports d’activités, des activités alimentation-nutrition,
- à la définition de la formation continue spécifique à ces actions à mettre en œuvre dans le cadre du plan de formation.

CLUD ou Comité de Lutte contre la Douleur

Le CLUD ou Comité de Lutte contre la Douleur, a pour mission d’aider à la définition d’une politique de soins cohérente en matière de prise en charge de la douleur ainsi qu’à la promotion et à la mise en œuvre des actions dans ce domaine.

Un contrat d’engagement de lutte contre la douleur est remis au patient  dans le  livret d’accueil. Il précise l’engagement de l’établissement dans ce domaine.

Au cours de votre hospitalisation, vous serez amenés à évaluer votre douleur afin qu’une bonne prise en charge soit mise en place. Nous vous conseillons de vous laisser  guider par le personnel soignant pour que cette évaluation soit la moins subjective possible et que nous puissions soulager votre douleur.    

CDU ou Commission des Usagers

La CDU ou Commission des Usagers de la prise en charge a pour missions :
- de veiller au respect des droits des usagers et de contribuer à l’amélioration de la qualité de l’accueil des personnes malades et de leurs proches et de la prise en charge,
- de faciliter les démarches de ces personnes et de veiller à ce qu’elles puissent, le cas échéant, exprimer leurs griefs auprès des responsables de l’établissement, entendre les explications de ceux-ci et d’être informés des suites de leurs demandes,
- elle est consultée sur la politique menée dans l’établissement en ce qui concerne l’accueil et la prise en charge et est informée de l’ensemble des plaintes et réclamations et des suites qui leurs sont données.

La composition de la CDU est pluridisciplinaire : médecins, soignants, administratifs et représentants des usagers. Les représentants des usagers sont chargés de représenter les patients et leur entourage, ils participent à tous les échanges et réflexions en tant que membres de la CDU.

Le nom des personnes qui composent la CDU est affiché dans le clinique.

Les courriers de plainte ou de réclamation sont à déposer à l'accueil de la CLINALLIANCE, ou à l'adresse:
Président de la CDU
CLINALLIANCE Villiers-sur-Orge
43 rue de Verdun - 
91700 Villiers-sur-Orge